Retour d'expérience : Vedalis au service des réseaux technologiques de Constellium

Veille Mag - 15 février 2014

Création de réseaux technologiques organisés par métiers

La vocation de Constellium est la transformation de l’aluminium et plus particulièrement les produits à haute valeur ajoutée. L’histoire même de l’entreprise explique la création des réseaux technologiques. « Constellium possède des gênes des Groupes Pechiney, Alusuisse et Alcan,», précise Guy-Michel Raynaud, directeur de la technologie chez Constellium. « Dès 2003, nous avons eu accès aux patrimoines technologiques de ces différents Groupes, qui, chez des clients communs, avaient conduit à des solutions différentes. Tout ceci était ouvert et extrêmement riche. Cela créait beaucoup de synergie. »

C’est ainsi que furent créés à partir de 2006, les réseaux technologiques, organisés par métiers (fonderie, laminage, finition.. etc.), à partir des bonnes pratiques internes et externes et réunissant des experts et ingénieurs des sites américains, allemands, français, tchèques et suisses.

Excellence de sa multi-indexation

L’outil de Vedalis est impliqué dès 2008. L’initiative en revient à un membre du département des ressources humaines qui a travaillé avec Guy-Michel Raynaud, l’aspect humain étant fondamental dans l’organisation des réseaux.

Différents outils ont été testés. Vedalis a été choisi « pour l’excellence de sa multi-indexation ». Sa base de connaissance permet en effet de mettre un document non seulement dans la rubrique choisie par la personne qui l’a sélectionné, mais dans toutes les rubriques qui peuvent intéresser d’autres personnes.

L’architecture de la connaissance a été très longuement travaillée par une équipe d’experts qui ont construit l’arbre de connaissance. Des milliers de documents stockés Un peu plus de 430 utilisateurs sont connectés à la plate-forme AKH™. Leur profil est décrit avec leur licence. Les échanges leur viennent directement.

400 sessions par mois ont lieu, soit une connexion par mois et par personne en moyenne. Un tiers des contributeurs réguliers met des documents sur la plate-forme. Des milliers de documents ont été stockés depuis la création de l’application.

Le système de question/réponse permet à chacun des 430 utilisateurs de poser sa question à ses pairs et aux experts. Il y a en moyenne une réponse et demie par question. On compte une dizaine de réseaux technologiques différents dont les experts se rencontrent régulièrement. L’outil de Vedalis, lui, est ouvert tous les jours et permet ainsi de faire vivre en permanence les forums technologiques. Dans le cadre d’un contrat annuel, Vedalis assure la maintenance de la plate-forme et fait évoluer les interfaces.

Derniers billets

Catégories

Commentaires récents