How Knowledge Management can effectively serve the organization governance

This interesting article about decision making emphasizes the close link between the treatment of internal and external information, understanding of events resulting from it, their transformation into knowledge and decision making.

From the working hypothesis of the author, that decision making can be defined as knowledge management in real time, it is crucial that organizations adopt a comprehensive KM strategy: its policy, its implementation and technological support.

Social KM and its fundamental principles give meaning here:

  • Facilitate the appropriate use of information provided by people,
  • by their qualification, responsible dissemination, capitalization and
  • their promotion through exchanges.

 

Quand le cerveau-d'oeuvre se substitue(ra) à la main d'oeuvre

BFM Business – Jean-Pierre Corniou, invité pour parler du choc numérique, nous parle réseau maillé collaboratif et intelligence collective [5min10] ...

Pourquoi faire du Social KM ?

Abstract :

La Gestion des Connaissances (en anglais Knowledge Management) est l'ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant de percevoir, d'identifier, d'analyser, d'organiser, de mémoriser, et de partager des connaissances entre les membres des organisations, en particulier les savoirs créés par l'entreprise elle-même ou acquis de l'extérieur en vue d'atteindre l'objectif fixé.

Le Social Knowledge Management (Social KM) est une forme bien particulière de Gestion des Connaissances qui :

  • S’appuie sur les réseaux métier transverses à l’organisation et sur les interactions entre leurs acteurs ;
  • Se concentre sur l’utilisation appropriée d’informations partagées ou échangées par des personnes dans des environnements en ligne ;
  • Etablit des standards et des processus qui aident à qualifier les informations, à les diffuser de la façon la plus responsable possible et à organiser leur capitalisation ;
  • Organise les transferts de connaissances, de savoirs et savoir-faire à tous les niveaux...

Sommaire :

  1. Le Social Knowledge Management ?
  2. Le Social Knowledge Management : pour qui ?
  3. Le Social Knowledge Management : quels bénéfices ?

Téléchargez l'article complet et découvrez comment une stratégie de Social KM peut être bénéfique pour votre organisation !

Vedalis s'enrichit d'un outil analytique pour piloter des réseaux internes

Collaboratif Info - 09 avril 2014

"Editeur spécialiste du Knowledge Management, Vedalis vient de lancer Network Analytics, un module d'analyse cartographique pour piloter des communautés en ligne ou, encore, des réseaux d'experts.

L'objectif de ce nouvel outil est de permettre à l'entreprise d'identifier les spécialistes dans ses domaines clés, les sujets pour lesquels elle manque d’expertise et la manière dont ses experts diffusent leurs savoirs et à qui.

Pour fournir cette vision, Network Analytics propose deux types de cartographies, une centrée sur les experts, l'autre sur les thèmes traités par l'entreprise. Pour évaluer les interactions entre experts, l'outil prend notamment en compte des données comme les questions-réponses, les notations, les ratios publication/consultation, mais aussi le nombre de compétences que les experts ont en commun...."

Collaboratif Info

Lire l'article complet

Mesurez la performance de vos réseaux avec Network Analytics

VEDALIS présente son nouveau module de reporting pour aider les entreprises à piloter leurs réseaux

Network Analytics™ est un outil de gouvernance conçu pour permettre aux entreprises de piloter efficacement leurs réseaux internes (communautés de pratiques, réseaux d’experts, Réseaux Sociaux d’Entreprise, etc.). Network Analytics™ permet de répondre à des questions cruciales que se posent les organisations en termes de gestion des connaissances...

  • Qui sont les spécialistes dans nos domaines clés ?
  • Quels sont les sujets pour lesquels nous manquons d’expertise ?
  • Comment nous préserver d'un risque de perte de savoirs critiques en cas de turn-over ou de départs à la retraite ?
  • Comment nos spécialistes diffusent-ils leurs savoirs et à qui ? ...

Bien plus qu’un simple tableau de bord, Network Analytics™ permet d'analyser, de quantifier et de visualiser de manière dynamique les interactions et les liens entre personnes ou entre sujets clés de partage et d'échanges business. La finalité de l’outil est de délivrer aux entreprises une vision précise de l'activité de leurs réseaux pour les aider à :

  • Identifier les experts et mobiliser leurs connaissances,
  • Repérer les forces et les faiblesses de l’organisation,
  • Préserver le savoir critique et capitaliser l’expérience.

Lire le Communiqué

youtubeNetwork Analytics en vidéo

 

WEBINAR : Mettre en place la Base de Données Unique

VEDALIS organise un webinar (conférence en ligne) sur le thème :

Comment mettre en place la Base de Données économiques et sociales Unique (BDU) prévue par la loi de sécurisation de l’emploi ?

La loi relative à la sécurisation de l'emploi (LSE) du 14 juin 2013 contraint les entreprises de plus de 300 salariés à se doter d’une Base de Données Unique (BDU) à compter du 14 Juin 2014. Cette BDU est destinée à améliorer l’information sur les orientations stratégiques de l’entreprise et développer le dialogue social avec les Institutions Représentatives du Personnel (IRP).

Nouveau « Hub » du dialogue social, cette BDU doit servir à :

  • Simplifier la centralisation et le stockage des informations économiques & sociales
  • Mettre à disposition les informations et le notifier aux IRP
  • Echanger, discuter et consulter ces informations

Lors de ce webinar d'1h, Denis COURTIEU, Juriste en droit social & Consultant SIRH indépendant fera le point sur les enjeux liés à la Base de Données Unique, et VEDALIS, spécialiste des bases de connaissances, vous présentera une solution concrète pour mettre en place votre BDU rapidement et à moindre coût.

Deux dates vont sont proposées : rejoignez-nous en ligne le 27 mars 2014 ou le 10 avril 2014 pour ce webinar 100% gratuit !

Session 1 : 27 mars 2014 / Session 2 : 10 avril 2014

- Début : 15h
- Webinar : 15h à 15h30
- Questions/réponses : 15h30 à 15h45

inscription

Gestion des connaissances et dynamiques collaboratives dans les pôles de compétitivité

Revue Management & avenir N°67
Gestion des Connaissances, Société et Organisation

La gestion des connaissances, levier d'amélioration organisationnelle et vecteur d'innovation, est au coeur des problématiques de management actuelles.

La revue Management & Avenir en a fait le sujet de son n°67, paru en janvier 2014, intitulé Gestion des Connaissances, Société et Organisation.

Catherine BOISSONNET, Responsable Conseils et Méthode chez VEDALIS, y a co-écrit avec Jean-Yves BARBIER, Professeur ESSAC Ecole de Management, chercheur associé, CRG - Ecole polytechnique, un article sur le thème :

la Gestion des connaissances et les dynamiques collaboratives dans les pôles de compétitivité.

Abstract : A partir d’une série de cas abordés au sein de l’Observatoire des Pôles de Compétitivité et en recherche-intervention, nous proposons un cadre d’analyse de l’impact de la gestion des connaissances sur les dynamiques collaboratives des pôles de compétitivité. Nous identifions trois schémas d’organisation des échanges que nous relions aux modalités d’externalisation et de partage des savoirs tacites, considérés comme des vecteurs essentiels de l’innovation.

L'article est disponible ici.

Retour d'expérience : Vedalis au service des réseaux technologiques de Constellium

Veille Mag - 15 février 2014

Création de réseaux technologiques organisés par métiers

La vocation de Constellium est la transformation de l’aluminium et plus particulièrement les produits à haute valeur ajoutée. L’histoire même de l’entreprise explique la création des réseaux technologiques. « Constellium possède des gênes des Groupes Pechiney, Alusuisse et Alcan,», précise Guy-Michel Raynaud, directeur de la technologie chez Constellium. « Dès 2003, nous avons eu accès aux patrimoines technologiques de ces différents Groupes, qui, chez des clients communs, avaient conduit à des solutions différentes. Tout ceci était ouvert et extrêmement riche. Cela créait beaucoup de synergie. »

C’est ainsi que furent créés à partir de 2006, les réseaux technologiques, organisés par métiers (fonderie, laminage, finition.. etc.), à partir des bonnes pratiques internes et externes et réunissant des experts et ingénieurs des sites américains, allemands, français, tchèques et suisses.

Excellence de sa multi-indexation

L’outil de Vedalis est impliqué dès 2008. L’initiative en revient à un membre du département des ressources humaines qui a travaillé avec Guy-Michel Raynaud, l’aspect humain étant fondamental dans l’organisation des réseaux.

Différents outils ont été testés. Vedalis a été choisi « pour l’excellence de sa multi-indexation ». Sa base de connaissance permet en effet de mettre un document non seulement dans la rubrique choisie par la personne qui l’a sélectionné, mais dans toutes les rubriques qui peuvent intéresser d’autres personnes.

L’architecture de la connaissance a été très longuement travaillée par une équipe d’experts qui ont construit l’arbre de connaissance. Des milliers de documents stockés Un peu plus de 430 utilisateurs sont connectés à la plate-forme AKH™. Leur profil est décrit avec leur licence. Les échanges leur viennent directement.

400 sessions par mois ont lieu, soit une connexion par mois et par personne en moyenne. Un tiers des contributeurs réguliers met des documents sur la plate-forme. Des milliers de documents ont été stockés depuis la création de l’application.

Le système de question/réponse permet à chacun des 430 utilisateurs de poser sa question à ses pairs et aux experts. Il y a en moyenne une réponse et demie par question. On compte une dizaine de réseaux technologiques différents dont les experts se rencontrent régulièrement. L’outil de Vedalis, lui, est ouvert tous les jours et permet ainsi de faire vivre en permanence les forums technologiques. Dans le cadre d’un contrat annuel, Vedalis assure la maintenance de la plate-forme et fait évoluer les interfaces.

Derniers billets

Catégories

Commentaires récents