Conférence Deloitte - Vedalis

DELOITTE Consulting Capital Humain et VEDALIS organisent une conférence le 10 octobre 2013 sur le thème :

Gestion des compétences et du savoir : Le DRH face aux défis de l'entreprise apprenante.

Associée à des pratiques de gestion des compétences avancées, l'émergence d'outils collaboratifs permet aujourd'hui à l'entreprise de conjuguer gestion des compétences, pratiques de formation et gestion des savoir-faire (Social Knowledge Management). La capitalisation des connaissances revêt de multiples enjeux (stratégie, innovation, productivité, performance) :

  • De quels leviers dispose le DRH pour répondre à ces enjeux ?

  • Comment lier le suivi et le renouvellement des compétences critiques de l'entreprise (GPEC) à la gestion des connaissances et des contributions individuelles ?

  • Quelles bonnes pratiques mettre en place pour accéder au rang de véritable entreprise apprenante ?

Alain Raluy, Directeur associé de la ligne de service Capital Humain de Deloitte et Didier Plégat, Directeur Général de Vedalis, éditeur de logiciels spécialiste du Social Knowledge Management et de la structuration de Réseaux de Connaissances en entreprise, vous invitent à échanger autour de ces questions lors d'un petit déjeuner.

Jeudi 10 octobre 2013

- Accueil / Petit déjeuner : 8h30
- Conférence : 9h à 10h15
- Questions-Réponses : 10h15 à 10h30

@ Deloitte Marseille
Les Docks Atrium 10.4
10 place de la Joliette

inscription

VIDEO : Vedalis expert du Social Knowledge Management innove avec le ROK

Interview de Didier Plégat, Président de VEDALIS, studio itPlace.tv du 2 Juillet 2013

On a l’habitude de dire que la richesse de l’entreprise, ce sont ses données, ou sa technologie. Mais à coté de cela, il y a aussi (et peut-être surtout) un savoir-faire, une expertise, des talents … qui ne sont pas exploités, et cela représente une perte financière pour les entreprises. On estime que les informations contenues dans un ordinateur personnel valent entre 4000 et 15000 € au plan de la Propriété Intellectuelle (selon le secteur métier) et que 7.5% de ces informations sont perdues définitivement au bout de 3 ans.

[ ... ]

Il y a 2 idées derrière le Social Knowledge Management (SKM). La première est d’établir des processus et des standards qui aident à qualifier l’information, la capitaliser et à la diffuser de la façon la plus responsable possible. La seconde est de garantir transparence et reconnaissance à chaque personne qui participe à l’enrichissement du savoir collectif de l’organisation.

[ ... ]

itplace.tv

… En savoir plus et télécharger l’interview complète sur ITplace.tv

MODIFICATION : la conférence "REX sur la mise en place d’un référentiel d'entreprise" se fera en ligne !

Important > Modification :

Face à de multiples demandes d'organiser cet évènement en ligne plutôt qu'en présentiel pour pouvoir y assister, CINCOM et VEDALIS vous informent que la conférence du 09 juillet 2013 sera remplacée par un webinar (séminaire en ligne), toujours sur le thème :

Atteindre l’excellence opérationnelle : un référentiel d'entreprise unique, des processus métiers optimisés, un savoir capitalisé et partagé.

Associant la gestion documentaire et la gestion des connaissances : l’Enterprise Content Management et le Social Knowledge Management permettent aujourd’hui à l’Entreprise de répondre dans leur globalité aux enjeux de l’urbanisation de l’information :

  • structuration du référentiel d’entreprise,
     
  • optimisation des processus métiers

  • capitalisation des connaissances

Au travers de retours d’expériences clients, cette conférence a pour objectif de démontrer de manière concrète la complémentarité entre la gestion documentaire (gestion des documents et des cycle de vie, workflow, politiques d’archivage…) et les réseaux de connaissances (structuration, dynamique, capitalisation, transfert, pilotage…).

Cas client n°1 : Comment dans le cadre de projets clients complexes, un bureau d’études dans le domaine de l’ingénierie navale améliore et accélère les processus métier et le travail collaboratif (bibliothèque de documents, workflow, traçabilité, signature électronique … ) ?

Cas client n°2 : Atteindre l’excellence opérationnelle dans un groupe industriel multi-sites leader dans la fabrication de semi-produits en aluminium : Comment créer et enrichir un référentiel de bonnes pratiques grâce à la mise en place de réseaux de connaissances métier.

Mardi 09 juillet 2013

- Webinar : 9h30 à 10h00
- Questions-Réponses : 10h00 à 10h15

inscription

Un trèfle à quatre feuilles pour capitaliser les connaissances projets...

PMI

PMI France-Sud Chapter - mai 2013 n°27

Pour la 2e fois en 18 mois, l’agence aixoise de Schneider Electric a ouvert ses portes au PMI France Sud pour accueillir le Tools and Tips de la Branche Provence, le mercredi 15 mai. Une soirée consacrée à : « Gestion des connaissances et gestion de projets : quels enjeux, quels bénéfices et quelles pratiques ? »

Après une brève présentation de Schneider Electric, notre hôte Jacques Révélat, Directeur de projets,a rapidement cédé sa place aux deux conférenciers de VEDALIS, Didier Plégat, son fondateur et Catherine Boissonnet, consultante pour la présentation de la gestion des connaissances, intégrant les personnes, dans les projets. Au-delà de pouvoir répliquer les réussites, éviter les erreurs et réaliser des simulations, il s’agit de créer une mémoire collective qui dépasse la simple accumulation des mémoires individuelles."

Lire l'article

WEBINAR : Mesurer le ROI du Knowledge Management le Return On Knowledge™

VEDALIS organise un webinar (séminaire en ligne) le 13 juin 2013 sur le thème : Mesurer le ROI du Knowledge Management : le Return On Knowledge™ (ROK™).

Lorsqu’une organisation souhaite mettre en place une démarche de Social Knowledge Management, il est légitime de se poser la question du Retour sur Investissement et de son impact sur la performance de l’entreprise.

Quel sera le coût de sa mise en pratique et quelle sera sa rentabilité ?

Derrière ces interrogations, la question fondamentale est : pourquoi mettre en place une démarche de Social Knowledge Management ? Quel est l’objectif poursuivi ?

Concrètement, une stratégie Social KM efficace va engendrer quatre types de bénéfices pour l’organisation :

  • Le développement de la capacité à innover,
  • L’augmentation de la productivité du travail,
  • La maîtrise des risques de pertes de savoirs critiques,
  • Le gain de temps et la réduction des coûts de traitement de l’information.

Le Social KM tel qu’il se pratique aujourd’hui fait ses preuves et permet de mesurer un véritable retour sur investissement.

Appelons le ROK™ ! Ou Return On Knowledge™.

A travers ce webinar de 45 min, VEDALIS vous propose d’aborder cette thématique de manière concrète et de vous présenter sa démarche "Accelerate ROK™"

Rejoignez-nous en ligne le 13 juin 2013 !

Inscription

Interview vidéo de Didier Plegat sur le Social KM

Jacqueline Sala, rédactrice en chef de Veille Magazine interviewe Didier Plegat, Président de VEDALIS, lors de l'édition 2013 du salon MIS.

VEDALIS accompagne NEXANS dans sa démarche réseaux

Le pôle Conseils & Méthodes de VEDALIS analyse la maturité Networking chez Nexans…

NEXANS est un grand groupe français et l’un des leaders mondiaux de l’industrie du câble. En raison d’une présence industrielle dans plus de 40 pays, NEXANS a décidé de développer sa politique de Networking autour de problématiques métiers, d’expertises, etc. et de mieux appréhender le fonctionnement de ces réseaux pour en dégager des pistes d’amélioration.

C’est dans ce contexte que NEXANS a fait appel à VEDALIS pour analyser le fonctionnement de plusieurs de ses réseaux métier et en tirer des enseignements utiles pour optimiser et déployer l’action à plus grande échelle.

A l’issue de cette mission menée par le pôle Conseils de VEDALIS, NEXANS a disposé :

  • D’un panorama à 360° sur sa démarche « réseaux » rassemblant les visions complémentaires de tous les acteurs : experts « travailleurs du savoir », managers et, aussi, animateurs de réseaux et de communautés ;
     
  • D’une étude comparative entre différents réseaux technologiques et process.

Ce qui a permis à l’entreprise d’identifier :

  • Des facteurs clé de réussite et des difficultés - générales ou spécifiques - à surmonter ;
  • Des pistes concrètes d’optimisation et d’amélioration de la démarche.

Pour Christophe RALITE, On-Line Communications Manager du Groupe NEXANS, "Dans le cadre de notre politique de développement du travail en réseaux, nous avons lancé un projet d’étude de la « webisation 2.0 » de Nexans. L’objet de cette étude était d’une part d’identifier les pratiques actuelles de travail collaboratif à travers le monde, et d’autre part d’analyser ses forces et ses faiblesses. Cette étude se positionnant au sein d’un objectif plus global visant à :

  • améliorer et structurer le Networking pour le rendre plus efficace et actif,
  • favoriser le partage et la diffusion des connaissances,
  • identifier les Best Practices,
  • développer et déployer des standards à l’échelle internationale.

Nous avons fait appel à VEDALIS pour leur expertise dans le domaine du KM et du travail en réseaux. Nous les avons retenus parmi d’autres prestataires principalement pour la qualité de leur apport méthodologique et l’expertise des acteurs impliqués. Le travail du pôle Conseils de VEDALIS nous a permis de poser les bases de l’évolution des processus et des outils, d’alimenter la réflexion sur l’organisation d’une démarche de Networking, et a donné lieu à une proposition standard inscrite aujourd’hui dans une formation. Au niveau des outils, nous faisons évoluer l’intranet vers du Social KM dans le but de développer les échanges communautaires et le partage des connaissances à des fins d’efficacité business."

Lire le Communiqué

Conférence Deloitte - Vedalis

DELOITTE Consulting Capital Humain et VEDALIS organisent une conférence le 30 mai 2013 sur le thème :

Gestion des compétences et du savoir : Le DRH face aux défis de l'entreprise apprenante.

Associée à des pratiques de gestion des compétences avancées, l'émergence d'outils collaboratifs permet aujourd'hui à l'entreprise de conjuguer gestion des compétences, pratiques de formation et gestion des savoir-faire (Social Knowledge Management). La capitalisation des connaissances revêt de multiples enjeux (stratégie, innovation, productivité, performance) :

  • De quels leviers dispose le DRH pour répondre à ces enjeux ?

  • Comment lier le suivi et le renouvellement des compétences critiques de l'entreprise (GPEC) à la gestion des connaissances et des contributions individuelles ?

  • Quelles bonnes pratiques mettre en place pour accéder au rang de véritable entreprise apprenante ?

David Yana, Associé responsable de la ligne de service Capital Humain de Deloitte et Didier Plégat, Directeur Général de Vedalis, éditeur de logiciels spécialiste du Social Knowledge Management et de la structuration de Réseaux de Connaissances en entreprise, vous invitent à échanger autour de ces questions lors d'un petit déjeuner.

Jeudi 30 mai 2013

- Accueil / Petit déjeuner : 8h
- Conférence : 8h30 à 9h45
- Questions-Réponses : 9h45 à 10h00

@ Deloitte France
185 avenue Charles de Gaulle
92 524 Neuilly sur Seine

inscription

Measuring the ROI of Knowledge Management - Return on Knowledge (ROK)™

Abstract : When presenting a KM strategy or project to management, it is understandable for them to ask whether the investment in the implementation of such a strategy/project will have a positive effect on the company’s performance, especially in terms of important factors like implementation costs and profitability.

What is the answer? This is difficult, but it is important to consider what you plan on achieving by implementing a KM project.

One response to the question regarding the return on KM could be that implementing a KM project would have the following significant benefits for the company:

  • „„An increase in the company’s ability to innovate;
     
  • An increase in labour productivity;
     
  • An ability to manage the risk of losing critical knowledge; and
     
  • Saving time and reducing the costs of information processing.

These benefits will be explained in the following sections...

Télécharger l'article pour lire la suite.

 

Les deux cerveaux* de la connaissance

Pour répondre aux besoins des organisations, les activités de (gestion des) connaissances doivent faire appel à deux types de qualités :

  • Des qualités analytiques attribuées au cerveau gauche, centrées sur les processus, les activités, les technologies, l’architecture des informations…
    Elles vont permettre d’identifier les zones génératrices de valeur dans lesquelles le KM apportera des réponses aux besoins business.
  • Des qualités artistiques et empathiques attribuées au cerveau droit, centrées sur l’innovation et la créativité.
    Elles ouvriront des espaces pour la création de connaissances et l’innovation conduisant à une meilleure productivité, la collaboration, l’engagement des employés, un leadership éclairé et le sens de la communauté.

Voir aussi le billet "Knowledge by design" par Stephanie Barnes, consultante KM

(*) L’homme aux 2 cerveaux, Daniel Pink, Robert laffont, 2007 traduit de A whole new mind, Daniel H. Pink, 2005

Derniers billets

Catégories

Commentaires récents