Le Social KM : de quoi parlons-nous ?

Pendant des décennies, la gestion des connaissances est restée une promesse. Aujourd'hui, le KM est devenu une réalité car les outils de réseaux permettent la création de véritables lieux de travail fondés sur la connaissance.

Source : KMWorld Magazine (2009)

Le Social Knowledge Management est la gestion adéquate des processus d'assimilation et de supervision des connaissances accumulées par le dialogue et l'établissement de relations entre personnes. Ce type particulier de gestion des connaissances se concentre souvent sur l'organisation et l'usage correct d'informations fournies en ligne, par exemple les contributions d'utilisateurs sur différents sujets ou leurs publications dans le cadre de référentiels généraux. L'idée derrière le Social Knowledge Management est d'établir des processus et des standards qui aident à qualifier l'information reçue et à la diffuser de la façon la plus responsable possible.

Source : Conjecture Corporation (Malcolm Tatum - Bronwyn Harris) (2011)

Le Social Knowledge Management est l'une des tendances structurantes d'évolution des usages des Réseaux Sociaux d'Entreprise. L'objectif est d'augmenter le capital "savoir et savoir-faire" en changeant de paradigme : passer de la constitution de la bibliothèque des savoirs à celle d'un réseau d'experts. L'entreprise doit sortir de la seule logique "connaissance = document" et enrichir sa capacité à gérer un savoir d'un accès à ceux qui savent. Ceci conduit à travailler sur 3 axes : le partage d'expertises et de ressources, l'évaluation des expertises et des contributions,  la sollicitation du réseau via des Questions/ Réponses.

Source : LECKO – Extraits de « Les Réseaux Sociaux d'Entreprise : l'entrée dans l'ère du conversationnel » (2010)

Social KM

FOCUS : les atouts du Social Knowledge Management

Aujourd’hui, dans le monde des logiciels d’entreprise, il n’existe peut-être pas de terme autant utilisé que Réseau Social d’Entreprise. Et aussi souvent galvaudé !... Car le monde de l’entreprise n’est pas un cercle d’amis (1) et il est bien compréhensible que Directions générales ou métier, managers, experts et autres collaborateurs n’en aient pas la même perception et n’en attendent pas les mêmes bénéfices : tout dépend de leurs objectifs, missions, responsabilités, compétences et comportements. En résumé, du contexte d’usage.

Nombre de sociétés et de directions informatiques pionnières, d’analystes et d’experts constatent qu’il faut aller au-delà des apparentes similitudes (2) entre projets et que les logiciels polyvalents tels IBM Connections, Microsoft SharePoint ou Jive ne sont pas en mesure d’exceller dans toutes les facettes des réseaux sociaux (3). Le présent focus analyse la situation dans le contexte spécifique aux projets de Social Knowledge Management et positionne le logiciel AKH™ de VEDALIS par rapport aux outils plus généralistes.


(1) Philippe Cottret – Le Monde.fr 14/10/2011
(2) Anthony J. Bradley, group vice president, Gartner Research, and Mark P. McDonald, group vice president and Gartner Fellow, Gartner Executive Programs – Harvard Business Review 26/10/2011
(3) Collaboratif-Info – 29/03/2011

Sommaire :

  1. Valoriser les connaissances métier et les organiser en réseaux : les atouts du Social KM
  2. Les limites des outils polyvalents pour les projets SKM
  3. Les atouts d’AKH™ de VEDALIS pour les projets SKM
  4. Complémentarités entre outils RSE et AKH™

Lire le Focus

Derniers billets

Catégories

Commentaires récents